Image2\

Visite du château de Courtalain, dernier château Montmorency- aux porte du parc naturel du perche et premier château de la Loire Privé en  provenance de Paris.

Historique

La Maison de GONTAUT BIRON. ( les armes sur l’ancien site)

La Maison de GONTAUT BIRON est une des plus anciennes  et plus illustres  familles de France.

Elle est originaire du Périgord (première baronnie du Périgord).

Son fief, le château de Biron, s’y dresse fièrement.

Son nom est mentionné pour la première fois sur un acte de donation  à l’évêque de Carcassonne ABBON  en 926.

Elle a acquis le rang de famille ducale en 1598,  sous le règne d’HENRI IV.

Elle contribua à la défense de la France  de nombreuses fois et reçu en échange de nombreux titres dont 4 de maréchal de France.

Les membres de cette famille étaient  si puissants que le Roi les  considérait  comme ses cousins.

Le maréchal Armand de BIRON fut le parrain d’HENRI IV.

Il était si intime avec celui ci  qu’à la bataille d’Epernay en 1592 le roi échangea avec lui son couvre chef.

Les ennemis le prenant de loin pour HENRI IV le tuèrent d’un coup d’arquebuse.

Quant à lui HENRI IV était le parrain de Charles,  fils d’Armand.

Son père mort,  le Roi pris Charles sous sa protection.

 

Malgré ce lien privilégié  ce dernier essaya de renverser son Royal protecteur avec l’aide des Espagnols.

HENRI IV a contre cœur dut le faire arrêter et exécuter  en 1602.

 

La révolution française bouleversa tout cet ordre établi.

 

En 1862 l’amour réciproque entre le jeune Louis de GONTAUT BIRON et la nièce du duc de MONTMORENCY fit entrer Courtalain dans la maison de GONTAUT BIRON, le duc de MONTMORENCY ayant choisi ce jeune couple comme légataire universel.

Aujourd’hui son descendant direct le comte de GONTAUT BIRON y demeure toujours.

 

La région de COURTALAIN.

Courtalain premier château de la Loire, se situe à la limite du Perche et du pays de DUNOIS. à 1 h 30 de Paris ouest,  aux portes du parc naturel du Perche (classé site européen).

 

Dunois était un cadet de Bretagne et compagnon de Jeanne d’Arc.

Le premier Comte de Châteaudun est nommé par Grégoire de Tours en 584.

Une  spécialité de la région Perche est le cheval Percheron:

Son origine remonterai à la dispersion en 732 de la cavalerie Arabe à Poitiers.

Ce cheval robuste toujours présent dans nos campagnes est l’objet de pari dans les courses de trait-tract au Japon.

 

Cette région à longtemps été une zone de conflit(Anglais et Français pendant la guerre de 100 ans) et sa richesse patrimoniale en témoigne:

Château de bois Ruffin, de Montigny le Gannelon, de Saint Agil, Commanderie de Templiers d’Arville, le Château de Châteaudun (premier des châteaux de la Loire).

D’autres sites naturel comme les grottes du Foulon  complète cet ensemble .

 

Le château de Courtalain fut toujours transmis  par héritage sans jamais être vendu.

Son origine remonte au moyen âge sous le nom de Curtalunum.

 

Le château de COURTALAIN

Le château de courtalain a été bati en 1483 par Guillaume d'Avaugour époux de Perette de Baif, tante d'Antoine de Baif, poète ami de Ronsard et membre de la pleiade.

La tombe de Perette de Baif se trouve dans l'église de Courtalain.

Au XVII ième siècle le château entra dans la maison de Montmorency par le mariage de Jacqueline d'Avaugour avec Pierre de Montmorency.

9 génération de cette illustre famille se sont succédé à Courtalain

dont le duc Anne Léon  mort en exil en 1799 est enterré à Courtalain et Anne Charles, son petit fils, qui racheta avec ses brides de fortune Courtalain saisi comme bien nationnal.

Courtalain est un château kaléidoscope, mélange d’architecture, moyenâgeuse,  renaissance et neo gothique anglais (souvenir de l’émigration des MONTMORENCY en Angleterre pendant la révolution) le tout entouré d’un superbe parc à l’anglaise de 200 HA et de magnifiques dépendances  de 1730( une orangerie, un relais de poste et des logements) dessinées par Gabriel de Lestrade, collaborateur de Gabriel, architecte de la place de la concorde.

Ces bâtiments imposants servaient de centre administratif du Domaine  au XVIII ième siècle:

Le centre des dépendances abritait le relais de poste une des maisons latérales le régisseur, une autre le concierge, la linngerie..

Cet ensemble est complété par une glacière, un beau corps de ferme du XVIII ème avec des colonnades entouré de 30 HA : celle ci servait à jouer au fermier et à la fermière tout comme le Roi à Versailles avec le petit Trianon. Enfin 3 météorites tombées  dans le parc au cours du XIX ème attirent la curiosité

joomla template